jeudi 21 mai 2020

> Le poème du jeudi (#158)



Même la mort qui est maître de tout
sur cette terre (toute entreprise, toute matière humaine)
se lavera les mains, s’arrêtera pour se reposer sous
le peuplier avant de t’arracher à moi
et de t’emporter en croupe sur son cheval.

/

Joy Harpo, in Carte pour le monde à venir. L’arbre à parole, 2019. Traduit de l’anglais (États-Unis) par Christel Visée.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire