jeudi 3 septembre 2020

> Le poème du jeudi (#173)

 

Du ciel nulle plainte

 

Du ciel nulle plainte
De la terre nulle plainte
Jour et nuit ils se regardent
Ton visage dans un mouchoir en papier qui avale sueurs et larmes
Et laisse se dissoudre le chagrin
Nulle plainte

/

Carolyn Carlson, « Poèmes et calligraphies », traduit de l’anglais par Jean-Pierre Siméon, in États provisoires du poème, N°18 : États-Unis – Poèmes transatlantiques.

 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire